04 septembre 2015

Virée de l’autre côté de la ligne des glaces : bienvenue en Hongrie !

« Quand ils regardaient une carte, ils ne voyaient que les lignes rouges des frontières. Et dans leur aveuglement, ils étaient tellement attachés aux frontières de ce qui, sans qu’ils s’en doutent, était une cage, qu’ils étaient prêts, pour les défendre, à mourir, à ressusciter et mourir encore. », Hakan Günday, Encore, Galaade, 2015, trad. Jean Descat.   L’été 2015 nous aura appris qu’un pays peut être exclu de l’Union parce qu’il vire à gauche et ne veut plus de sa fausse monnaie alors qu’un autre pays peut... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 5 : le purgatoire macédonien

« Les frontières des États ont de quoi rendre claustrophobe un extraterrestre doué de bon sens. Mais on n’y peut rien. On y est enfermé comme dans un ascenseur pour trois personnes. Il est facile de rappeler à l’homme qu’il est dans un ascenseur. Il suffit, par exemple, de le faire monter et descendre. C’est ce que font constamment les gens prisonniers des frontières. Ils montent et descendent dans l’ascenseur nommé Patrie. », Hakan Günday, Encore, Galaade, 2015, trad. Jean Descat.     Je ne raconterai pas... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 4 : au pays des aigles et des bunkers

  « La Chine craint la force destructrice des barbares, ceux-ci craignent l’influence lénifiante de la Chine. En d’autres termes, de ses palais, de ses femmes, de sa soie. Tout cela, pour eux, équivaut à la mort, de même que les lances et la poussière des nomades signifient la fin pour la Chine. Aussi ce drôle de Mur, en dressant entre eux son obstacle, a-t-il servi tantôt un camp, tantôt l’autre », Ismaïl Kadaré, La Grande Muraille, 1993, p. 35.   Le premier détail qui signale notre entrée en... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 3 : la montagne noire

  Grad gradila tri brata rođena,Do tri brata tri Mrljavčevića:Jedno bješe Vukašine kralje,Drugo bješe Uglješa vojvoda,Treće bješe Mrljavčević Gojko;Grad gradili Skadar na Bojani,Grad gradili tri godine dana,Tri godine sa trista majstora,Ne mogaše temelj podignuti,A kamo li sagraditi grada:;Što majstori za dan ga sagrade,To sve vila za noć obaljuje. Zidanje Skadra ("l'édification de Skadar"), poème traditionnel serbe   Le principal objectif de notre grande boucle balkanique était de voir la mer : depuis 2006, les... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 2 : départs & migrations

Les années se succéderont. Qui pourra compter les oiseaux migrateurs ou les rayons que le soleil déplace d’Est en Ouest, du Nord au Sud ? Qui pourra prédire quels seront, dans cent ans, les peuples qui migreront et où ils migreront, comme a migré la nation serbe ? Qui pourra compter les semences qui germeront le printemps prochain en Europe, en Asie, en Amérique, en Afrique ? Inconcevable, tout cela, pour l’esprit humain. Excepté deux ou trois noms de lieux-dits, nulle trace n’existe plus des Issakovitch ni de ce... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 1 : propos d'avant le départ

Quiconque a baigné toute son enfance dans Tintin et passé une bonne partie de sa vie à l’orient de l’Europe ne cesse de vouloir déceler dans les lieux qu’il a visités, où il a vécu, des caractéristiques de ces pays qu’il sait introuvables sur les cartes, mais où il a pourtant voyagé tant de fois en rêve – je veux parler de la Syldavie et de la Bordurie. Dès mon premier voyage à l’est (c’était en Hongrie, il y a dix-sept ans), j’ai cru découvrir la Syldavie. Mais de la Syldavie, je sais aujourd’hui que je ne décelais alors que des... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 11:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 juin 2015

regarder l'Europe geler

  Même ceux qui ne pouvaient imaginer la Muraille sans les nomades se demandaient parfois si c’était bien la présence de ceux-ci qui avait incité à son édification ou si ce n’était pas au contraire la Muraille qui, en se dressant à la frontière, les avait attirés. Ismaïl Kadaré, La Grande Muraille, 1993, p. 13-14.     Cette photo a été prise il y a vingt-six ans quasiment jour pour jour, le 27 juin 1989, lorsque le ministre des Affaires étrangères hongrois, Gyula Horn, et son homologue autrichien, Alois Mock,... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 19:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 avril 2015

de Vratnik à Travnik : quelques mots sur Sarajevo & François Maspero

Sarajevo, quand on arrive de l’est, donne d’abord l’impression d’un gros bled oublié au bord de la route et de l’histoire. Puis on découvre un petit Istanbul montagnard ; quand on grimpe le raidard qui mène à Vratnik, tout là haut sur la colline, où se trouve l’appartement que nous avons loué, c’est à Cihangir que je pense, aux pentes de Cihangir où j’ai vécu, il y a dix ans. Quand on visite tous les lieux de culte, mosquée, synagogue, cathédrale catholique puis orthodoxe, c'est à Jérusalem, dont on revient, qu'on pense... [Lire la suite]
27 avril 2015

sur la route de Sarajevo : quelques notes à propos des ponts de Goražde, de Joe Sacco et de la bande dessinée

Réveil à Višegrad dans un motel poussiéreux. La chambre où nous avons dormi donne sur la Drina. On voit là-bas le fameux pont fermer l’horizon. Je m’assieds sur le rebord de la fenêtre pour en dessiner les arches mais le caprice orthodoxe de Kusturica capte les rayons du soleil et me gâche la vue.  Il a gelé toute la nuit, l’air est encore très frais, alors on décide de descendre avaler le petit-déjeuner promis la veille. La salle à manger est vide ; les couverts ne sont pas mis. Un petit-déjeuner ? Sous un immense... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
21 avril 2015

le pont et le tunnel : réflexions sur la Bosnie, l'ex-Yougoslavie, Andrić & Kusturica

  Avec le temps, le pays de LA frontière est devenu le pays DES frontières. Là où il y avait jadis une longue zone tampon que franchissaient parfois des patrouilles de guetteurs et des escouades de contrebandiers, il y a aujourd’hui toute une série de postes-frontières largués au milieu de nulle-part qui forcent les semi-remorques à faire la queue-leu-leu dans la poussière et les gaz d’échappement. Aujourd’hui, pour aller de Sarajevo à Novi Sad par la route la plus courte en temps, il faut traverser trois frontières (dont une... [Lire la suite]