Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'araignée givrée
ombrie
4 juillet 2016

Même les poètes sont mortels

Même les poètes sont mortels
« Qu’ai-je à léguer ? Ce que j’ai désiré, La pierre chaude d’un seuil sous le pied nu, L’été debout, en ses ondées soudaines, Le dieu en nous que nous n’aurons pas eu. » Yves Bonnefoy, Ensemble encore , 2016 Tous les hommes ont deux grands-pères, le maternel...
l'araignée givrée
Archives
Visiteurs
Depuis la création 139 810