18 décembre 2023

Il faut arriver à Kyoto à vélo

Il faut arriver à Kyoto à vélo depuis le sud-est, un soir de décembre, sur la piste cyclable de Nara à Arashiyama, alors que le vent déferle du nord-ouest, ébouriffant la Kisugawa, pour comprendre pourquoi la villa a été choisie comme capitale impériale, en 794, par l'empereur Kammu sous le nom d'Heian-kyo (la capitale de la paix). On voit peu à peu les montagnes bleues se dresser, dominées par la cime du Hieizan, et vous encercler. En observant la carte, on voit bien que Kyoto occupe une position stratégique entre est et ouest,... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 02:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 décembre 2023

L'invention du Japon : Ino Tadataka (1745-1818)

Voici quelques aperçus du travail de l'homme qui a inventé le Japon dans la forme que nous lui connaissons. Ce que j'aime dans les cartes d'Ino Tadataka, c'est qu'elles réconcilient la plus grande précision scientifique de son temps et le plus haut souci esthétique. Ino, dont tous les Japonais apprennent la vie romanesque à l'école, est considéré dans certains livres comme un maître du dessin, l'égal d'un Hokusai ou d'un Hiroshige, ses contemporains. Ses cartes, qui sont reconnaissables par leur liseré rouge indiquant... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 02:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2023

L'homme qui marche : Ino Tadataka (1745-1818)

L'homme qui marche : c'est à cause de lui que je me suis retrouvé au Japon. Ino Tadataka (1745-1818), le géographe autodidacte qui rêvait de mesurer la longueur d'un degré de latitude terrestre et qui se retrouva à marcher 40 millions de pas, près de 40 000 km, soit la longueur de la circonférence de la Terre sans jamais quitter le Japon dont il aura arpenté inlassablement toutes les côtes, sabre au côté et boussole à la main, avant de les dessiner avec une précision quasi satellitaire au cours des 17 dernières années de sa vie... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 03:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 novembre 2023

Coup de foudre topographique

"Aux montagnes succèdent les montagnes", aux nuages les nuages, aux îles les îles, aux forêts les forêts : coup de foudre topographique ! 
Posté par emmanuelruben à 04:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 octobre 2020

Une odyssée sur les rives du Danube

Article paru dans Geo n°500 (octobre 2020) Le Danube n’est pas le plus long fleuve du monde mais celui qui traverse le plus grand nombre de pays : tant que l’Union européenne n’aura pas aboli ses frontières, on en comptera dix au long de ses rives, et j’en avais même ajouté un onzième dans mon enfance : la Zyntarie. C’est pour partir à la recherche de ce pays imaginaire que j’ai décidé de remonter le Danube, à l’été 2016. Le Danube est le seul fleuve du monde qui se mesure d’aval en amont. Le kilomètre zéro a donc été fixé... [Lire la suite]
29 juin 2020

Samuel Vidouble, le retour

Le 19 août 2020 paraîtra Sabre, mon onzième livre et mon cinquième roman même si je n'ai pas encore trouvé la bonne définition du mot "roman". C'est le premier volet d'une saga familiale en forme de Cluedo - le second volet s'intitulera Chandelier. Il y est question d'un objet perdu comme le fut le sceptre d'Ottokar et d'un archipel de la Baltique qu'on aimerait faire exister autant que la Bordurie. Ça se passe au pied du Vercors et aux frontières de l'Europe, dans une France sans F et dans une Europe sans barbelés, à Dieppe où l'on... [Lire la suite]

13 mars 2019

Sentiment géographique

Quand j'ai débarqué à Paris en septembre 2005, retour de Grande Baronnie, j'ai pris l'habitude de me rendre tous les mercredis soirs à la BPI, en sortant de l'Institut de géo, pour y lire la Quinzaine littéraire ou le Matricule des Anges. Le Matricule mettait à l'honneur des auteurs qui comptaient énormément pour moi - comme Magris ou Rigoni Stern, Claude Simon, Pierre Bergounioux, Pascal Quignard ou Pierre Michon. C'était donc suffisant pour poursuivre aveuglément l'apprentissage. C'est là, sur papier glacé, que j'ai découvert des... [Lire la suite]
15 février 2019

En librairie le 6 mars. Lancement le 6 mars à 19h15 à Nantes, à la librairie La Vie devant soi

4e de couverture :   "À l’été 2016, Emmanuel Ruben entreprend avec un ami une traversée de l’Europe à vélo. En quarante-huit jours, ils remonteront le cours du Danube depuis le delta jusqu’aux sources et parcourront 4 000 km, entre Odessa et Strasbourg. Ce livre-fleuve est né de cette odyssée à travers les steppes ukrainiennes, les vestiges de la Roumanie de Ceauşescu, les nuits de bivouac sur les rives bulgares, les défilés serbes des Portes de Fer, les frontières hongroises hérissées de barbelés… En choisissant de... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 janvier 2019

du Danube à la Loire et de la Loire au Danube

Un beau jour d'octobre 2018, je répondais aux questions de Sophie Delafontaine, au bord de la Loire, en bas de la Maison Julien Gracq, dans une lumière idéale. L'entretien est paru dans Ouest France le 16 janvier 2019. L'occasion d'annoncer la parution prochaine de Sur la route du Danube (Rivages, 6 mars 2019) et la première édition des Préférences (11e édition des Rencontres Gracq), des biennales littéraires & géographiques itinérantes sur les rives de la Loire, qui se tiendront du 25 au 29 septembre 2019, de Nantes à... [Lire la suite]
20 novembre 2018

Une Odyssée cycliste dans une Europe à la dérive - à paraître le 6 mars 2019 chez Rivages

L’Europe est une fiction qui cherche encore ses contours, l’Europe est une utopie qui se dérobe dans la langue de bois de nos palais et pourtant l’Europe existe, nous l’avons traversée. 4000 km à vélo, en 48 jours, d’Odessa à Strasbourg, d’Ukraine en France, avec pour fil bleu le Danube, que nous avons remonté de son delta dans la Mer Noire à sa source en Forêt-Noire. C’est à l’automne 2016 et durant l’été 2017, alors que je vivais à Novi Sad, en Serbie, sur les bords du Danube, que j’ai eu la chance, grâce à une mission Stendhal,... [Lire la suite]