12 novembre 2015

Que reste-t-il à tous les emmurés de la Terre?

Le 2 novembre, j'ai publié dans le Huffington Post une tribune. Comme le texte a aujourd'hui disparu dans les archives, remplacé dans la colonne de gauche par tout un tas d'autres blogs dont les dernières élucubrations de l'intellectuelle consensuelle CF, je le reproduis ici :   Les événements récents survenus en Europe et en Israël, cet avant-poste oriental de l'Occident, nous ont prouvé ceci: un mur ne peut rien contre la colère, un mur est la pire des frontières. Le XXIe siècle est un nouveau moyen-âge: on érige entre nous... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 avril 2015

Bienvenue au pays de LA frontière !

      De la ville où je vis aujourd’hui, Novi Sad, je n’ai entendu parler qu’une seule fois avant d’y mettre les pieds le 18 février dernier : c’était en avril 1999 et nos avions (ceux de l’OTAN) bombardaient le symbolique Pont de la Liberté (« Most Sloboda »). Je me souviens pourtant l’avoir située, Novi Sad, comme capitale de la province autonome de Voïvodine, sur une carte de l’ex-Yougoslavie que j’avais dessinée pour présenter en classe de quatrième (1993-94) un exposé d’histoire sur le terrible... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 octobre 2014

où l'on en sait un peu plus sur ce que je mijote à Jérusalem

un bel article qui respecte fidèlement mes propos, par Alia Sasson : extrait : Il parle de son impression d’être partagé entre deux univers, deux mondes, deux peuples qui ont chacun leurs tabous, leurs œillères. « Il y a des choses dont on ne peut pas parler – comme le Mur », note l’auteur. Ce « Mur », il va en faire le tour, guidé par son besoin d’observer les différences, les ressemblances et les séparations. Il s’est ainsi rendu « de l’autre côté », à Bethléem, à Jéricho, où son inspiration le... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2014

De la muraille au dôme de fer : virée à Al’Eizariya, la ville sous le mur

Nous qui sommes à la fois des Orientaux et des Européens, nous sommes particulièrement qualifiés pour ouvrir les brèches de l’esprit et de la vie dans le mur érigé par l’Histoire entre le sublime continent mère  et ses trop abondantes et diverses presqu’îles… Nous ne devons pas être l’agent médiateur d’une civilisation déliquescente  mais participer à la création d’une jeune civilisation. Martin Buber, Une terre et deux peuples, 1919 La seule voie qui puisse nous mener à un tel accord est celle de la muraille de fer,... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 septembre 2014

À la recherche de la frontière perdue : sur la route de Naplouse

  C’est un énorme serpent de métal. Il nous encercle et avale les petits murs qui séparent nos chambres à coucher, salle de bains, cuisine et salon. Un serpent qui ondule pour ne pas ressembler à nos regards droit devant. Un serpent qui brandit son cauchemar et déroule ses vertèbres de ciment armé d’acier souple… qui l’aident à progresser vers ce qui nous reste d’horizon et de bacs de menthe. Un serpent qui tente de pondre entre notre inspiration et notre expiration pour que nous disions enfin : Nous sommes, tant nous... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 août 2014

puzzle italien 2

Quoi ! le passage du Saint-Bernard, n'est-ce que ça ? me disais-je sans cesse. Stendhal   2   Bourg-Saint-Maurice est un cul-de-sac. La voie ferrée s'arrête ici, la SNCF ne vous emmènera pas plus loin, l’écheveau de ses rails brisés sous la montagne comme les dents d’un vieux râteau. Qui veut traverser les Alpes doit franchir le col à pied ou compter sur la générosité des automobilistes qui voudront bien s’arrêter à la vue de son pouce levé et le laisser grimper à bord. Sur le boulevard qui part de la gare, je suis... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 août 2014

puzzle italien 1

1   Toute cette histoire aura commencé par une erreur impardonnable pour un passionné de géographie. Pas facile de franchir le Rubicon pour qui lit trop vite les cartes routières, se perd dans leurs méandres, rêve dans leurs franges et néglige les détails qui pourraient infléchir irrémédiablement son voyage. C’était en avril 2011. Un grand ciel bleu, sans nuage, inquiétant, un ciel de steppe kazakhe régnait depuis plus d’un mois sur Paris ; les parcs étaient pleins de belle chair humaine ; les bibliothèques et les... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2014

Jérusalem entre les murs

  Du pays du Cerf au pays des cerfs-volants : projet de roman (un peu) utopique sur fond de conflit israélo-palestinien     « Je n’imaginais pas, alors, que la ligne verte du cessez-le-feu de 1949 disparaîtrait si vite des cartes géographiques dessinées par les services du ministère israélien de l’Éducation, et que les générations suivantes auraient une vision des frontières de la patrie si différente de la mienne. Tout simplement, je n’étais pas conscient que, depuis sa fondation, l’Etat dans lequel... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mai 2014

retour de Kiev 5

Ils ont peur de perdre leur passé. Nous avons peur de perdre notre futur. Serhiy Jadan   Vendredi 25 avril Après-midi derrière l’ordinateur. Ça barde de plus en plus à l’est, du côté de Slaviansk, après l’assaut lancé par l’armée contre les séparatistes, qualifiés de terroristes par le nouveau gouvernement, qui manie déjà à la perfection la novlangue du vingt-et-unième siècle. Ici, les rumeurs vont bon train. On parle de seize étrangers enlevés à l’est. Sur des photos qui montrent les portraits de jeunes hommes disparus... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mai 2014

retour de Kiev 2

Là, nous étant libérés des grandes personnes, nous allions établir notre place forte, proclamer une république des jeunes. Là, nous allions promulguer des lois nouvelles, une nouvelle hiérarchie de critères et de valeurs, mener une vie placée sous le signe de la poésie et de l’aventure, des éblouissements et des étonnements continuels. Bruno Schulz, « La République des rêves » in Les boutiques de cannelles, trad. Thérèse Douchy.   Mercredi 23 avril. Ciel bleu pâle, chaleur estivale, soleil éblouissant. On se croirait... [Lire la suite]