01 octobre 2015

aujourd'hui en librairie !

il est disponible en librairie dès aujourd'hui et vous pouvez d'ores et déjà lire ce qu'en pense Hugues Robert de la librairie Charybde (Paris 12e) où je serai invité mercredi prochain à partir de 19:30. https://charybde2.wordpress.com/2015/09/30/note-de-lecture-dans-les-ruines-de-la-carte-emmanuel-ruben/ extrait : "Multipliant les angles d’attaque, en un formidable feu roulant tentant d’abattre l’opacité et l’épaisseur de la représentation figée et convenue, Emmanuel Ruben convoque ainsi tour à tour, avec une finesse et une... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 septembre 2015

Dans les ruines de la carte, versant illustré

On aurait aimé, vous vous en doutez, que ce livre soit illustré. Mais pour des raisons que vous comprendrez aisément, ce fut un peu au-dessus de nos moyens... Et lorsque - miracle ! - la manne du CNL chut du ciel au mois de juin, ce fut un peu trop tard pour tout reformater, courir chez l'imprimeur et vous offrir une collection de luxe. Mais peut-être, qui sait, un jour ? En attendant, vous pouvez toujours, si vous le souhaitez, lire le livre avec un écran et internet à portée de main. Car, pour accompagner la lecture de Dans les... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2015

Sous l'érosion, l'éros...

Samedi 3 octobre, je serai de retour à Saint-Forent-le-Vieil, à la Maison Julien Gracq, à l'invitation de l'ami Arno Bertina qui vous a concocté, pour ces huitièmes journées, un programme fort alléchant car il y sera question de "tous les corps de Gracq". Le maître nous a quittés en décembre 2007, nous ne recevons plus ses petites lettres griffonnées en pattes de mouche mais on sait grâce à Kantorowicz que le roi mort, il vit encore, qu'il s'appelle Amfortas ou Cophetua - et c'est bien son corps second qui nous intéresse... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 septembre 2015

Jérusalem chez Charybde

Ami(e)s parisien(ne)s, le mercredi 7 octobre à partir de 19h30, je serai à Paris, à la librairie Charybde, où je présenterai mes deux nouveaux livres, Jérusalem terrestre et Dans les ruines de la carte. En avant-première, vous pouvez d'ores et déjà lire ce que dit Hugues Robert à propos de Jérusalem terrestre : https://charybde2.wordpress.com/2015/09/21/note-de-lecture-jerusalem-terrestre-emmanuel-ruben/ extrait : "Tout au long de ces cent soixante pages, Emmanuel Ruben est passionnant. Qu’il examine les... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 septembre 2015

le retour du baron ou la cinquième vie de Romain Gary (version de l'Huma)

Mardi dernier, L'Humanité - le journal fondé par Jean Jaurès - publiait, sous le haut patronage d'Alain Nicolas, ma nouvelle inédite intitulée "Le retour du baron ou la cinquième vie de Romain Gary" dans sa très belle série de l'été, "lire le pays, les gens". C'était pour moi un très grand honneur, d'être considéré parmi un des 55 "grands noms de la littérature francophone". Je voulais au départ publier un texte tiré de mes aventures ukrainiennes - évoquer par exemple l'immense portrait de Bandera qui m'avait donné froid dans... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 septembre 2015

Et si à la rentrée vous ne lisiez pas que des romans ?

  Il paraît que les Français publient trop de livres. Il paraît qu'il n'y aurait plus assez de lecteurs pour les lire et que nous vivrons bientôt dans une sorte de dystopie où il y aurait davantage d'auteurs que de lecteurs, au point qu'il faudrait se demander s'il ne vaudrait pas mieux inverser les rôles : les lecteurs écriraient dans leur tête des livres imaginaires, les écrivains la boucleraient et liraient (car il y en aura toujours pour vous affirmer qu'ils ne lisent pas, qu'ils n'en ont pas le temps, qu'ils le passent à... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 septembre 2015

Virée de l’autre côté de la ligne des glaces : bienvenue en Hongrie !

« Quand ils regardaient une carte, ils ne voyaient que les lignes rouges des frontières. Et dans leur aveuglement, ils étaient tellement attachés aux frontières de ce qui, sans qu’ils s’en doutent, était une cage, qu’ils étaient prêts, pour les défendre, à mourir, à ressusciter et mourir encore. », Hakan Günday, Encore, Galaade, 2015, trad. Jean Descat.   L’été 2015 nous aura appris qu’un pays peut être exclu de l’Union parce qu’il vire à gauche et ne veut plus de sa fausse monnaie alors qu’un autre pays peut... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 5 : le purgatoire macédonien

« Les frontières des États ont de quoi rendre claustrophobe un extraterrestre doué de bon sens. Mais on n’y peut rien. On y est enfermé comme dans un ascenseur pour trois personnes. Il est facile de rappeler à l’homme qu’il est dans un ascenseur. Il suffit, par exemple, de le faire monter et descendre. C’est ce que font constamment les gens prisonniers des frontières. Ils montent et descendent dans l’ascenseur nommé Patrie. », Hakan Günday, Encore, Galaade, 2015, trad. Jean Descat.     Je ne raconterai pas... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 4 : au pays des aigles et des bunkers

  « La Chine craint la force destructrice des barbares, ceux-ci craignent l’influence lénifiante de la Chine. En d’autres termes, de ses palais, de ses femmes, de sa soie. Tout cela, pour eux, équivaut à la mort, de même que les lances et la poussière des nomades signifient la fin pour la Chine. Aussi ce drôle de Mur, en dressant entre eux son obstacle, a-t-il servi tantôt un camp, tantôt l’autre », Ismaïl Kadaré, La Grande Muraille, 1993, p. 35.   Le premier détail qui signale notre entrée en... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24 août 2015

La Syldavie et la Bordurie existent, nous les avons traversées 3 : la montagne noire

  Grad gradila tri brata rođena,Do tri brata tri Mrljavčevića:Jedno bješe Vukašine kralje,Drugo bješe Uglješa vojvoda,Treće bješe Mrljavčević Gojko;Grad gradili Skadar na Bojani,Grad gradili tri godine dana,Tri godine sa trista majstora,Ne mogaše temelj podignuti,A kamo li sagraditi grada:;Što majstori za dan ga sagrade,To sve vila za noć obaljuje. Zidanje Skadra ("l'édification de Skadar"), poème traditionnel serbe   Le principal objectif de notre grande boucle balkanique était de voir la mer : depuis 2006, les... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,