05 avril 2011

quand la terre de sienne se prend pour de la sanguine 2

mine de plomb, sienne brûlée, terre d'ombre brûlée
Posté par emmanuelruben à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2011

les bouleaux ont des yeux

rives du Rhône, avril 2011 stylo & feutre noirs, encre de chine, craie conté, craie blanche
Posté par emmanuelruben à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2011

en faisant son footing le matin 2

Die, le pont rompu dans la lumière matinale 23 février 2011 aquarelle, crayon, craie blanche   
Posté par emmanuelruben à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2011

en faisant son footing le matin

But St Genix vu depuis Die aquarelle, crayon, cutter 23 février 2011 
Posté par emmanuelruben à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2011

Glandasse vu depuis la Drôme

mine de plomb, aquarelle, craie blanche et couteau sur papier.
Posté par emmanuelruben à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2010

l'appel des Syrts

                Winter Steppe, Kazakhstan, by alexgost (www.trekearth.com/)   article paru en novembre 2010 dans la revue en ligne Sens public http://www.sens-public.org/spip.php?article793   extrait   [...]   Julien Gracq est de tous les écrivains français celui qui a entretenu le rapport le plus curieux avec le monde russe – entendu au sens large comme un espace-temps, une civilisation si l'on veut, qui irait des écorces de bouleaux à la poésie... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 août 2010

combat de cygnes

aquarelle, feutre, encre de chine rives du Rhône, août 2010
Posté par emmanuelruben à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2010

couverture Halte à Yalta

voici trois propositions de couverture, si j'avais eu le choix  
Posté par emmanuelruben à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 août 2010

halte à yalta

    4e de couv :   "Mettons que c’était pour toutes ces raisons que je l’avais laissé me suivre. Mettons que j’avais trouvé le frère cadet qui me manquait. Mettons que j’avais trouvé l’enfant que je n’avais pas vu – voulu voir ? – naître. Je crois que je comprenais petit à petit pourquoi, d’une banale rencontre faite dans un train, était née une histoire – je ne dis pas une amitié ; entre le Tatar et moi, il s’agissait à la fois de bien plus et de bien... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2010

kaddish pour une Europe de la mémoire/utopie pour une Europe de la traduction

Il y a des livres qui sont un choc, une révélation, des livres qu’on attendait depuis longtemps, des livres qui réveillent en vous les mots qui sommeillaient, des livres qui ouvrent un horizon, dessinent de nouveaux contours, percent la brèche, donnent à voir, à penser – des livres qu’on lit dans la rue, en sortant de chez son libraire, comme on lisait autrefois le journal au lendemain d’une catastrophe, en marchant à grands pas, tête baissée, pris de vertige, au point de bousculer les vieilles dames sur son passage et de se faire... [Lire la suite]