13 mars 2019

Sentiment géographique

Quand j'ai débarqué à Paris en septembre 2005, retour de Grande Baronnie, j'ai pris l'habitude de me rendre tous les mercredis soirs à la BPI, en sortant de l'Institut de géo, pour y lire la Quinzaine littéraire ou le Matricule des Anges. Le Matricule mettait à l'honneur des auteurs qui comptaient énormément pour moi - comme Magris ou Rigoni Stern, Claude Simon, Pierre Bergounioux, Pascal Quignard ou Pierre Michon. C'était donc suffisant pour poursuivre aveuglément l'apprentissage. C'est là, sur papier glacé, que j'ai découvert des... [Lire la suite]

15 février 2019

En librairie le 6 mars. Lancement le 6 mars à 19h15 à Nantes, à la librairie La Vie devant soi

4e de couverture :   "À l’été 2016, Emmanuel Ruben entreprend avec un ami une traversée de l’Europe à vélo. En quarante-huit jours, ils remonteront le cours du Danube depuis le delta jusqu’aux sources et parcourront 4 000 km, entre Odessa et Strasbourg. Ce livre-fleuve est né de cette odyssée à travers les steppes ukrainiennes, les vestiges de la Roumanie de Ceauşescu, les nuits de bivouac sur les rives bulgares, les défilés serbes des Portes de Fer, les frontières hongroises hérissées de barbelés… En choisissant de... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 janvier 2019

du Danube à la Loire et de la Loire au Danube

Un beau jour d'octobre 2018, je répondais aux questions de Sophie Delafontaine, au bord de la Loire, en bas de la Maison Julien Gracq, dans une lumière idéale. L'entretien est paru dans Ouest France le 16 janvier 2019. L'occasion d'annoncer la parution prochaine de Sur la route du Danube (Rivages, 6 mars 2019) et la première édition des Préférences (11e édition des Rencontres Gracq), des biennales littéraires & géographiques itinérantes sur les rives de la Loire, qui se tiendront du 25 au 29 septembre 2019, de Nantes à... [Lire la suite]
20 novembre 2018

Une Odyssée cycliste dans une Europe à la dérive - à paraître le 6 mars 2019 chez Rivages

L’Europe est une fiction qui cherche encore ses contours, l’Europe est une utopie qui se dérobe dans la langue de bois de nos palais et pourtant l’Europe existe, nous l’avons traversée. 4000 km à vélo, en 48 jours, d’Odessa à Strasbourg, d’Ukraine en France, avec pour fil bleu le Danube, que nous avons remonté de son delta dans la Mer Noire à sa source en Forêt-Noire. C’est à l’automne 2016 et durant l’été 2017, alors que je vivais à Novi Sad, en Serbie, sur les bords du Danube, que j’ai eu la chance, grâce à une mission Stendhal,... [Lire la suite]
06 novembre 2018

Tournée d'automne

Le manuscrit de mon prochain livre (Sur la route du Danube, à paraître en mars 2019 chez Rivages), étant sur le point d'être bouclé, je vais pouvoir sortir de l'hibernation estivale et reprendre la route des librairies et des festivals pour une petite tournée d'automne en attendant le printemps. Je serai heureux de vous retrouver : - du 16 au 18 novembre à Cognac pour le festival de Littératures européennes : https://litteratures-europeennes.com/wp-content/uploads/2018/11/Programme-LEC-092018BD.pdf - le 22 novembre à 19h30 à... [Lire la suite]
20 septembre 2018

Lettre ouverte à Emmanuel Laurentin

Cher Emmanuel Laurentin, je vous écoutais hier sur France Culture et voici ce que j'ai entendu : « tout a été vendu par ses héritiers de sorte qu’il n'y a plus que le bureau et la chaise de Julien Gracq à la Maison Julien Gracq. Ça va être difficile… » ! En tant que directeur de l'association Maison Julien Gracq, cher Emmanuel Laurentin, je m'insurge contre cette idée reçue qui nuit beaucoup à notre cause et qui prouve que vous n'avez pas mis les pieds à la Maison Julien Gracq. Non, cher Emmanuel Laurentin, il n'y a pas... [Lire la suite]

15 juin 2018

L'Europe est une fiction

L’Europe est une fiction. Ou plutôt des fictions. Fiction cartographique, qui croit finir – la faute au géographe du Tsar – avec le Bosphore et l’Oural. Fiction historique, car l’Europe, ne commence pas avec Athènes, Rome ou Jérusalem, comme on nous l’enseigne à l’école – Europe, c’est le nom pratique que trouva un pape, en l’occurrence Pie II – alias Enea Silvio Piccolomini –, pour désigner en 1464, à Ancône, face à l’Adriatique, l’ensemble de cette petite presqu’île torturée qu’on appelait encore la Chrétienté et rameuter une... [Lire la suite]
03 juin 2018

l'extase géographique

    Le 18 mai 2018, je répondais aux questions d'Alexandra Schwartzbrod, dans la bibliothèque de la Maison Julien Gracq. L'après-midi, je montais dans une barque pour une séance photo et ne tardais pas à vérifier qu'on avait oublié les pédales à ce drôle de "modèle à propulsion secrète", comme disait Julien Gracq des engins de ses personnages. Remonter la Loire debout sur une barqueet les bras croisés ne serait pas aussi simple que de remonter le Danube à vélo... Voici l'entretien dans son intégralité : 1) D'où vient... [Lire la suite]
15 mai 2018

Les cerfs-volants de la colère

Lorsqu’en 2014 j’ai commencé à écrire le roman qui deviendrait Sous les serpents du ciel, c’était pour apaiser la colère et la honte que je ressentais depuis les sanglantes opérations israéliennes contre Gaza. Je connaissais encore très mal cette région et je n’avais pas fait le grand voyage qui donnerait, en octobre 2015, Jérusalem terrestre. J’étais donc convaincu d’écrire une fiction – et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de situer ce roman sur un archipel imaginaire, à une époque future – 2047 très exactement. Dans sa... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mars 2018

Un printemps européen ?

Ce printemps, je publierai plusieurs textes inspirés de mes récentes pérégrinations trans-européennes. Le premier, Terminus Schengen, paraîtra demain lundi 12 mars aux éditions Le Réalgar, à Saint-Etienne, grâce à l'ami Daniel Damart, dans la très belle collection "l'Orpiment" dirigée par l'ami Lionel Bourg.  http://lerealgar-editions.fr/portfolio/terminus-schengen/ C'est l'histoire d'un type qui prend toutes sortes de trains, en octobre 2015, à travers la Mitteleuropa, de Novi Sad à Leipzig, où l'attendent des amis, un... [Lire la suite]