08 octobre 2014

les huit petits nègres

  ouf, la ligne des glaces fait partie des rescapés, ce qui est toujours un soulagement quand vous vivez tous les jours avec une angoisse-à-vous-nouer-l'estomac (oui oui celui dont la littérature se passe allègrement) la chronique d'une élimination annoncée. bon, je ne vais pas épiloguer, je suis à Jérusalem, sous un cagnard impitoyable, Saint-Germain-le-pluvieux est loin, je n'ai lu ni les sacrifiés, ni les rescapés, et ne le ferai pas à mon retour - mis à part le livre de K. Daoud, qui je le répète, vaut la peine, même s'il... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 octobre 2014

en attendant une rencontre le 26 novembre à la librairie Charybde, retour sur mon Kaddish, sous la plume d'Hugues Robert

Le 26 novembre 2014 je présenterai dans la meilleure librairie de Paris (Charybde, 75012), mes deux derniers livres, La ligne des glaces et Icecolor (oui je ne partage pas l'adage d'Isaac Babel, qui disait "qu'importe les lignes quand on a les couleurs" et je crois qu'il faut essayer, tant qu'on peut, d'allier la ligne et la couleur : l'idéal sera toujours, pour moi, de vous faire un dessin). En attendant, Hugues Robert (un des géniaux libraires dudit Charybde) propose sur son blog un très belle lecture, qui me touche beaucoup,... [Lire la suite]
30 septembre 2014

Intifada miniature et baptême du gaz au camp d’Aïda

« Sion sera sauvée par la justice et ses habitants convertis le seront par l’équité. Rebelles et pécheurs ensemble seront brisés, ceux qui abandonnent le Seigneur disparaîtront », Isaïe, I, 27-28  Jusque-là, dans mes articles, je me suis permis de juger, cartes à l’appui, mais avec l’arrogance du géographe, en regardant les choses de haut ; cela je tâcherai de m’en passer dans le livre à venir, promis, juré ; ce blog sert à essorer l’éponge quand elle est pleine et qu’elle déborde, ce qui n’est pas faire... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 septembre 2014

le Kaddish en live

Si vous souhaitez écouter des extraits du Kaddish pour un orphelin célèbre et un matelot inconnu lu par deux belles voix bien viriles Rareş Ienasoaie & Yordan Goldwaser (Librairie Charybde, 5 mars 2014)          
28 septembre 2014

Seule la mer sait oublier : bain de jouvence à Jaffa

D'abord il est incontestable que par ma mère, j'ai la sensibilité juive. Cela se sent dans mes livres et en les relisant, je la retrouve moi-même. Mais je serais un raciste si je disais que je suis lié aux juifs par les liens de race et de sang. Ce n'est pas ce que je sens. Je suis lié à eux d'une manière beaucoup plus définitive par le sens même de mon œuvre ; l'humour de mes livres est un humour juif. Romain Gary, Le judaisme n'est pas une question de sang   Lorsque la Bêtise se fait trop puissante autour de nous,... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 11:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 septembre 2014

La ligne des glaces prend L'express

"Rien de tel qu'un petit vent froid pour amorcer l'automne. C'est ainsi du côté de la Baltique - plus précisément, dans la contrée imaginaire de Grande-Baronnie - que nous entraîne Emmanuel Ruben, dans La Ligne des glaces." Ainsi commence un article de Baptiste Liger pour L'express intitulé "Carrément à l'Est" et qu'on peut lire en ligne. En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/culture/livre/emmanuel-ruben-carrement-a-l-est_1579455.html#VwBoOzv7hQ5IcUoz.99
Posté par emmanuelruben à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 septembre 2014

L’archipel grignoté : tous les tunnels ne mènent pas à Gaza

Il y a longtemps que les îles désertes n’existent plus sur notre globe. Dans quelque oasis du désert que vous alliez, vous trouverez un indigène qui y réside depuis de temps immémoriaux et qui ne souhaite pas y voir s’établir une majorité d’étrangers, ni même un quelconque supplément de population étrangère. Vladimir Zeev Jabotinsky. Jérusalem vous place précisément dans une étrange relation au temps. C’est à ma connaissance la seule ville qui vous donne le sentiment de n’exister que dans la longue durée, ce qui, en langage... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 septembre 2014

De la muraille au dôme de fer : virée à Al’Eizariya, la ville sous le mur

Nous qui sommes à la fois des Orientaux et des Européens, nous sommes particulièrement qualifiés pour ouvrir les brèches de l’esprit et de la vie dans le mur érigé par l’Histoire entre le sublime continent mère  et ses trop abondantes et diverses presqu’îles… Nous ne devons pas être l’agent médiateur d’une civilisation déliquescente  mais participer à la création d’une jeune civilisation. Martin Buber, Une terre et deux peuples, 1919 La seule voie qui puisse nous mener à un tel accord est celle de la muraille de fer,... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 septembre 2014

Juif le jour et arabe la nuit : seul dans Jérusalem

Je n’ai pas été en Judée, Dieu merci, et je n’irai jamais. J’ai vu des gens de toute nation qui en sont revenus. Ils m’ont tous dit que la situation de Jérusalem est horrible ; que tout le pays d’alentour est pierreux ; que les montagnes sont pelées ; que le fameux fleuve du Jourdain n’a pas plus de quarante-cinq pieds de largeur, que le seul bon canton de ce pays est Jéricho. […] La Judée, dit-on, était la Terre promise. Dieu dit à Abraham : « Je vous donnerai tout ce pays depuis le fleuve d’Égypte jusqu’à l’Euphrate »... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 14:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 septembre 2014

À la recherche de la frontière perdue : sur la route de Naplouse

  C’est un énorme serpent de métal. Il nous encercle et avale les petits murs qui séparent nos chambres à coucher, salle de bains, cuisine et salon. Un serpent qui ondule pour ne pas ressembler à nos regards droit devant. Un serpent qui brandit son cauchemar et déroule ses vertèbres de ciment armé d’acier souple… qui l’aident à progresser vers ce qui nous reste d’horizon et de bacs de menthe. Un serpent qui tente de pondre entre notre inspiration et notre expiration pour que nous disions enfin : Nous sommes, tant nous... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,