28 juin 2014

l'araignée givrée : Samuel, le retour !

avis aux amateurs : Samuel Vidouble reviendra en ??? 2016 ou 2017 ??? aux éditions ??? sous le titre Intima Thule - un archipel intérieur, troisième volet d'une suite européenne et nordique, dont l'action ne se déroulera pas dans des pays baltes imaginaires mais ici et maintenant, en France. Et c'est dans ce livre qu'il sera question de l'araignée givrée qui donne son titre à ce blog. extrait :   Tu n'as pas de pays natal, Samuel. Mais de deux à dix-sept ans tu as vécu dans un pays de marais, d'étangs et de... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

26 juin 2014

la carte et le paysage

Sous un ciel d’orage troué d’éclaircies, la ville s’étage à l’abri de ses remparts – amoncellement de petites cases blanchies à la chaux, obombrées de gris, de bleu, de mauve ; on croirait des morceaux de sucre ou des cristaux de glace empilés les uns sur les autres ; bousculés telles des pièces de domino, ils dévalent les pentes pierreuses des rodaderos, ils épousent les vallonnements des ravins, ils enjambent les cigarallas enclos de pierres sèches – tandis que là-haut, sur la gauche, couronnant l’horizon haut perché de... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 juin 2014

l'art de la peinture

Au premier plan une lourde tenture chamarrée découvre une chaise vide. Le voile des apparences est levé. Prenons place alors, prenons la place habitable de l’œil et, depuis le siège de velours rouge, depuis l’ombre que nous sommes, regardons comme nous invite à le faire la tenture repliée – épions, scrutons, tâtonnons à travers le tourbillon des particules de lumière vers la scène qui se joue là, se joue et se rejoue, depuis plus de trois siècles, depuis le duel de Zeuxis et de Parrhasios, depuis l’enfance de l’art. Du peintre et... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 juin 2014

dans les ruines de la carte : note d'intention + extrait

    Dans les ruines de la carte partira du postulat que nous, hommes et femmes du XXIe siècle, vivons à l'ère de la grande carte (celle des utopies) en ruines. La question que je me poserai sera la suivante : Que pouvons-nous faire, nous autres (artistes, écrivains, hommes du livre, de la toile et de l'écran) de ces ruines ?    Ma tentative sera de lire les livres et les peintures qui me sont chers comme on lit des cartes ou des atlas. En les ouvrant par hasard, en cheminant d’un chapitre à... [Lire la suite]
23 juin 2014

vers la chambre des cartes...

du 3 au 7 juillet, je serai de passage à la Maison Julien Gracq, à Saint-Florent-le-Vieil (49) pour l'inauguration de ladite maison et découvrir les lieux d'une résidence prochaine. C'est ainsi que le samedi 5, à 16h30, j'aurai l'honneur et le plaisir de lire des extraits de mon dernier roman, la Ligne des glaces, dans le décor parfait, puisqu'il s'agira de la chambre des cartes, où je ferai de mon mieux pour laisser retentir l'écho du Rivage des Syrtes. Ce sera aussi l'occasion pour moi d'évoquer un livre à venir, un essai, ou... [Lire la suite]
20 juin 2014

Jérusalem entre les murs

  Du pays du Cerf au pays des cerfs-volants : projet de roman (un peu) utopique sur fond de conflit israélo-palestinien     « Je n’imaginais pas, alors, que la ligne verte du cessez-le-feu de 1949 disparaîtrait si vite des cartes géographiques dessinées par les services du ministère israélien de l’Éducation, et que les générations suivantes auraient une vision des frontières de la patrie si différente de la mienne. Tout simplement, je n’étais pas conscient que, depuis sa fondation, l’Etat dans lequel... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mai 2014

retour de Kiev 9

Le cosaque est le défenseur et le bandit, il est le gardien de la Sainte Russie contre le Tartare, mais il est aussi le Tartare ; jusqu’au seizième siècle, écrit doctement Klaus J. Gröpper, le mot cosaque – qui signifie à l’origine sentinelle – désignait le Tartare, même si peu après les cosaques allaient devenir les ennemis légendaires des Tartares, tout en partageant avec eux les mêmes us et coutumes, Claudio Magris, Enquête sur un sabre   En dessinant le large dos tatoué d’un pêcheur au crâne rasé, je pense à l’adage... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 mai 2014

retour de Kiev 8

  Plus d’une fois, j’ai eu l’impression de noter le futur, Svetlana Alexievitch, La Supplication Après Tchernobyl, nous vivons dans un monde différent, l’ancien monde n’existe plus. Mais l’homme n’a pas envie de penser à cela, car il n’y a jamais réfléchi. Il a été pris de court, id.       Samedi 26 avril  Ce matin, visite du musée de Tchernobyl dès son ouverture. Entrée gratuite. Je monte les marches entre les panneaux bleu nuit des villages de la zone, aujourd’hui vidés de leur habitants. Ce... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mai 2014

nous la referons l'Europe, nous la referons du dehors, puisqu'elle pourrit en son cœur, puisqu'elle pourrit à l'intérieur

  quand tu viens de là (à gauche) et que tu arrives ici (à droite) tu te dis que tu as fait un grand pas vers la vie mais peut-être pas ton pays. à dix-sept ans j'ai quitté le bled crotté de mon enfance (à gauche) et décidé de ne plus jamais y remettre les pieds parce qu'un électeur sur 4 votait Le Pen, se déclarait mon ennemi et voulait ma mort aujourd'hui j'ai trente-trois ans, je vis en banlieue parisienne (à droite) où je respire un peu mieux, où le fond de l'air est moins brun mais c'est la France entière qui s'est... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 mai 2014

retour de Kiev 7

  Et déjà commençait à m’étreindre une angoisse encore inconnue : de retour à Paris, que saurais-je dire ? Comment répondre aux questions que je pressentais ? L’on attendait de moi certainement des jugements tout d’une pièce. Comment expliquer que, tour à tour, en URSS, j’avais eu (moralement) si chaud et si froid ? André Gide     En regagnant la ville basse à la nuit tombée, j’entre dans une superette, achète une bouteille de horilka (de la vodka ukrainienne) tandis qu’un homme passablement... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,