Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
l'araignée givrée
20 octobre 2015

partages de novembre à Paris

partages

Du 3 au 10 novembre, je serai de retour à Paris pour trois événements :

- le jeudi 5 à 19h30 pour une rencontre croisée à la toute nouvelle librairie du Canal http://www.lalibrairieducanal.fr/ à Paris 10e (3 rue Eugène Varlin) avec André Markowicz ; j'en profite au passage pour vous dire que si vous n'avez pas encore lu "Partages", c'est très grave, mais il est encore temps. C'est un livre essentiel pour qui aime la poésie et la littérature russe, pour qui s'intéresse à la traduction et à la politique des langues, pour qui veut comprendre ce que c'est que la judéité, pour qui se demande où va l'Europe en 2015 - car dans ce livre, c'est un autre idée de l'Europe, une idée oubliée, qu'on voit renaître, l'Europe comme un partage, un mi-lieu ouvert, du Finistère à l'Oural et même au-delà, un archipel mémoriel où se traduisent toutes les langues du monde, du chinois au breton, en passant bien sûr par le yiddish et l'hébreu, où se rencontrent et dansent tous les peuples du monde, du Micmac au Tchouktche - et c'est en alternant des chroniques sur la Bretagne où il vit et et d'autres sur la Russie - et surtout la langue russe - d'où il vient qu'André Markowicz parvient à nous faire comprendre ce que fut - ce que devrait être - cette Europe au peuple absent qui ne cesse de se passer de nous et de se renier.

Extrait :

"Le genre de mes chroniques, c'est ça, - la conversation. J'écris plus ou moins comme je parle, ou disons, comme je parlerais. On me demande : pourquoi ne pas faire un blog ? Mais si je fais un blog, je n'ai pas de retour. Je sens le blog comme quelque chose d'arrêté, comme étant de l'ordre du journal, intime ou non. Je ne dais pas un journal : je travaille - je ne sais pas comment dire ça autrement. 

Du coup, c'est en travaillant pour ce lieu sans lieu, ces pages sans pages, et un livre sans forme, que je me suis senti de capable de dire quelque chose sur mon travail, et sur moi-même. [...] J'ai parlé de ce que j'appelle "le Juif en moi", c'est-à-dire pas seulement le fait de savoir en quoi je me sens juif, mais les souvenirs liés à l'histoire des Juifs, voire aux histoires juives en tant que telles. [...] J'ai parlé de la Russie, bien sûr, de mon premier pays, de ce pays et de cette langue qui a formé toute ma sensibilité, mes goûts, mon oreille, - ce pays où je suis sans y être, et où, dès que j'y suis, je me sens plus étranger que tous les étrangers du monde. J'ai parlé de la Bretagne, parce que je vis en Bretagne..."

unnamed

André Markowicz, Partages, Inculte, 2015, p. 301.  

le vendredi 6 à 12h15  j'interviendrai dans le cadre des 9èmes Enjeux contemporains de la Maison des écrivains et de la littérature ("Comment Terre ?") et ça se passera au petit auditorium de la BNF en compagnie de Loïc Fel et de Benoît Legemble autour de l'art, de la nature et de la recomposition... Programme ici : http://www.m-e-l.fr/rencontres-publiques.php?id=441

- le samedi 7 à 11h j'interviendrai dans le cadre du Festival Esprits libres consacré aux frontières et ça se passera au couvent des Récollets (métro Gare de l'Est) pour un grand débat, avec Pascal Manoukian, Claire Rodier, Nicolas Delalande et Pap Ndiaye à propos de la dialectique majorité/minorité/marginalité... Programme ici : http://festival-espritslibres.librest.com/2015/-Le-programme-.html

Vous êtes les bienvenu(e)s !

esprits

 

Commentaires
l'araignée givrée
Archives
Visiteurs
Depuis la création 140 078