13 mai 2014

la lignes des glaces en Atopia

  À moins de recopier mot à mot le Oui ou le Gel ou L’Origine de Thomas Bernhard, à moins de procéder comme Pierre Ménard a procédé avec Cervantès et à moins de liquider au bout du compte mes quelques ridicules résidus d’individualité, ma bonne conscience, mes velléités d’originalité […] je ne serais pas en mesure de dupliquer les termes exacts de Thomas Bernhard…   Oliver Rohe, Défaut d’origine, Allia, 2003.   Comme Éric Bonnargent accueille si chaleureusement la Ligne des glaces en Atopia dans son... [Lire la suite]

11 mai 2014

retour de Kiev 5

Ils ont peur de perdre leur passé. Nous avons peur de perdre notre futur. Serhiy Jadan   Vendredi 25 avril Après-midi derrière l’ordinateur. Ça barde de plus en plus à l’est, du côté de Slaviansk, après l’assaut lancé par l’armée contre les séparatistes, qualifiés de terroristes par le nouveau gouvernement, qui manie déjà à la perfection la novlangue du vingt-et-unième siècle. Ici, les rumeurs vont bon train. On parle de seize étrangers enlevés à l’est. Sur des photos qui montrent les portraits de jeunes hommes disparus... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 mai 2014

retour de Kiev 4

  Avec l'Ukraine, ce sera extraordinairement douloureux. [...] Nous sommes obligés de remettre la décision entre leurs mains : fédéralistes, sécessionnistes, à chacun d'essayer de convaincre l'autre. [...] Qu'ils vivent leur vie, qu'ils fassent l'expérience. ils ressentiront vite que tous les problèmes ne sont pas résolus par la sécession. Soljénitsyne, L'archipel du Goulag, t. 3, 1976.   Vendredi 25 avril     Toute la nuit j’ai repensé aux images de la veille. Ce matin je n’ai qu’une seule idée en... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
08 mai 2014

expo aquarelles au couteau/aquarelles sur écorce de bouleau

du 7 au 31 mai, j'ai le plaisir d'exposer une série d'aquarelles réalisées ces dernières années sur différents supports (notamment écorce de bouleau) et avec différents instruments (notamment au couteau - Laguiole, le vrai, pas la contrefaçon) le vernissage aura lieu vendredi 16 mai à partir de 18h30 chez Barak, 29 rue Sambre-et-Meuse, à Paris (10e), métro Belleville, vous y êtes cordialement invité(e)s, ce sera également l'occasion, pour moi, de fêter la parution de mon dernier roman, "La ligne des glaces", aux... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mai 2014

retour de Kiev 3

Ah, quel terrible pays que l'Ukraine ! Car enfin cette révolution... Non, voyez-vous, avec de pareils pourceaux, il est impossible de faire la moindre révolution... Boulgakov, la Garde blanche, 1925 (phrases censurées en URSS jusqu'en 1989)   Jeudi 24 avril Temps printanier, ciel bleu cobalt, vent tiède. Ce matin je décide de retourner sur Maïdan, où je n’ai pas vu grand’ chose le soir de mon arrivée. Cette fois, je m’y rends en métro. En sortant de la station, mon œil remonte le long de la colonne de l’indépendance qui ne... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 mai 2014

retour de Kiev 2

Là, nous étant libérés des grandes personnes, nous allions établir notre place forte, proclamer une république des jeunes. Là, nous allions promulguer des lois nouvelles, une nouvelle hiérarchie de critères et de valeurs, mener une vie placée sous le signe de la poésie et de l’aventure, des éblouissements et des étonnements continuels. Bruno Schulz, « La République des rêves » in Les boutiques de cannelles, trad. Thérèse Douchy.   Mercredi 23 avril. Ciel bleu pâle, chaleur estivale, soleil éblouissant. On se croirait... [Lire la suite]
01 mai 2014

retour de Kiev 1

  mardi 22 avril. 18h15. Vu depuis le hublot, le Dniepr, large comme une mer, miroite à l’horizon, sous les nuages ; la Desna le rejoint en serpentant ; Kiev s’annonce alors, ville-archipel éclatée entre ses collines et les bras du fleuve. Arrivée à l’aéroport de Kiev Borispil. Étonné par le nombre de Juifs qui attendent dans les files pour passer la douane. Un avion en provenance de Tel-Aviv a dû atterrir en même temps que le mien. Des Loubavitch qui portent de gros chapeaux noirs, des manteaux noirs, des barbes... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mai 2014

sur Zone critique, Pierre Poligone livre une belle lecture personnelle et inspirée de la ligne des glaces

Itinéraire de l'errance "La ligne des glaces, le dernier roman d’Emmanuel Ruben, est un récit de voyage imaginaire où les frontières ne sont pas dans la nature mais dans la tête. Ici, un archipel chimérique est créé, une terre qui n’est pas sans rappeler la nôtre et qui interroge les problèmes identitaires. Un livre sur le pouvoir de perdition des rêves où nous sommes entraînés dans les fantasmagories d’un narrateur qui nous offre la beauté de l’errance." la suite ici... [Lire la suite]
Posté par emmanuelruben à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,